samedi 29 octobre 2016

Extrait du JREFAA #3 Le Roi de la Forêt




Le Roi de la Forêt

On sait peu de choses sur cette créature fantastique mes très chères petites créatures, mais quelques histoires circulent pourtant à son propos.

On raconte que c'est une créature gigantesque, avec d'immenses bois feuillus vivant à l'abri des forêts. Selon les dires, il est le gardien du monde sauvage, végétal et animal, et toutes les créatures qui vivent sous le couvert des arbres sont sous sa protection. La philosophie du Roi de la Forêt est la suivante : toute vie est importante, de la plus petite des mousses au plus grand des arbres, du souriceau qui vient de naître au plus vieux des ours. Il veille et écoute les voix de ce monde pour lui venir en aide. C'est la seule chose qui compte pour le Roi de la forêt, le respect et le bonheur de tous les êtres qui peuplent son royaume.

Certains racontent aussi que boire de l'eau qu'il aurait touché vous apporterait une longévité exceptionnelle et guérirait les maux... Mais ce ne sont que des rumeurs après tout...
Soyez attentifs et bienveillants lors de vos excursions dans la nature, laissez vous porter par la magie du monde qui vous entoure et peut-être l’apercevrez vous, vous pourrez alors nous en apprendre plus sur cette mystérieuse créature… 

En attendant, écoutez ce qui est arrivé à notre voyageuse ambulante, Princesse Miamia: c'était une nuit lors d'un sauvetage de Toute-Petite en forêt. La minuscule créature tombée de son nuage, était sonnée par un atterrissage un peu rude. Princesse Miamia la pris délicatement dans ses mains et se redressa rapidement se sentant observée. Le Roi de la foret se tenait là, immobile, dans un rayon de lune… Majestueux et silencieux il ne resta que le temps d'un clignement d'yeux, et pfiu, il disparu. A l'endroit ou il se tenait quelques secondes auparavant, les empreintes laissées par ses pattes s'emplissaient d'eau. Princesse Miamia en pris une goutte et la fit tomber sur le front de la Toute-Petite inconsciente qui s'éveilla aussitôt et se mit à fredonner un petit air joyeux.

Il ne resta dans l'air qu'un délicat parfum de mousse et de serpolet, et le sentiment si merveilleux d'avoir été le témoin de quelque chose d’exceptionnel...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire